Ce site utilise des fichiers témoins aux fins d’analyse et de diffusion de publicités ciblées par centres d’intérêt. Pour en savoir plus, consultez notre politique relative aux fichiers témoins ou cliquez sur AdChoices. Ad Choices

Le Canyon de Palo Duro vit dans l’ombre du Grand Canyon

Le soleil se couche sur la cabine Lighthouse dans le parc d’État du Canyon de Palo Duro, au Texas.

Le soleil se couche sur la cabine Lighthouse dans le parc d’État du Canyon de Palo Duro, au Texas.


Photo ci-dessus : Le soleil se couche sur la cabine Lighthouse dans le parc d’État du Canyon de Palo Duro, au Texas.

Article et photos par Charles Williams

Charles est le rédacteur en chef du magazine Pursuits with Enterprise. Envoyez un courriel à l’auteur.

Le deuxième plus grand canyon des États-Unis est surnommé le « Grand Canyon du Texas ».

C’est dans les hautes plaines du Texas Panhandle que j’ai été en résonance avec la façon dont j’ai été élevé.

Des salles de danse de Dripping Springs aux gratte-ciel de Houston, nous les Texans nous vantons fièrement de nos gens et de nos lieux. Après tout, tout est plus grand au Texas, surnommé Lone Star State.

Eh bien, presque tout.

Comme un jeune frère, le Canyon de Palo Duro, aux abords d’Amarillo, au Texas, est éclipsé par son grand frère, le Grand Canyon. Grâce à ses 193 kilomètres de long, 32 kilomètres de large et 244 mètres de profond, le deuxième plus grand canyon des États-Unis mérite également des « bravos! ».

Palo Duro propose des paysages incroyables, un terrain de camping où vous devez amener votre propre cheval, trois cabines sur le rebord du canyon offrant des vues spectaculaires et un spectacle musical hilarant présenté au pied du canyon.

Après avoir récemment fait une randonnée jusqu’au fond du Grand Canyon, j’étais curieux de visiter cette merveille relativement inconnue dans mon État d’origine pour voir comment elle se comparait.

Mesurant 445 kilomètres de long, 29 kilomètres de large et 1 829 mètres de profond, le Grand Canyon est beaucoup plus long et beaucoup plus profond que le Canyon de Palo Duro. Mais il y a un prix à payer pour porter le titre de roi des canyons. Le Grand Canyon compte plus de 6 millions de visiteurs par année; Palo Duro en compte environ 300 000.

Au Texas, il y a un vieux dicton qui dit : « Donnez-moi du bacon sans grésillement ». Donc, si vous recherchez des parois abruptes, un éclairage spectaculaire et des couleurs changeantes, les deux endroits livrent la marchandise. Si vous recherchez également la solitude, Palo Duro devrait figurer sur votre liste de voyages.

Palo Dur, qui signifie « bois dur » en espagnol, est le nom donné par les premiers explorateurs espagnols. Le nom fait référence aux genévriers des montagnes Rocheuses qui se trouvaient partout dans le canyon.

En 1874, pendant la guerre de la rivière Rouge, la cavalerie des États-Unis a surpris un campement de tribus comanche, kiowa et cheyenne lors d’une bataille décisive dans le canyon. Peu de temps après, les éleveurs de bétail Charles Goodnight et John Adair ont élevé d’importants troupeaux de bovins sur cette terre, y compris le bétail Texan Longhorn.

L’État du Texas a acheté la propriété en 1933, et le Corps civil de protection de l’environnement a commencé à construire des cabines et des routes. Le parc d’État du Canyon de Palo Duro a ouvert ses portes en 1934.

Bien qu’il soit difficile de réserver un hébergement au bord du Grand Canyon, c’est encore plus difficile au bord du Canyon de Palo Duro Canyon, principalement parce qu’il n’y a que trois cabines, la Sorenson, la Goodnight et la Lighthouse. J’ai eu la chance de réserver la cabine Lighthouse en me prenant 10 mois à l’avance.

Mais, laissez-moi vous dire, la vue en vaut l’attente.

Les « terrasses » des trois cabines sont de parfaits endroits pour créer des souvenirs. Rien de mieux qu’un verre de vin ou un thé sucré pour dire bonne nuit à la lumière du jour et pour accueillir les milliers d’étoiles scintillantes. Il est difficile de ne pas être inspiré par le paysage qui se transforme lorsque le jour passe à la nuit.

La célèbre artiste Georgia O’Keeffe a certainement été émue par ce qu’elle a vu. Elle vivait tout près dans la ville de Canyon, au Texas, de 1916 à 1918 et elle a peint de nombreuses aquarelles de Palo Duro. Elle l’appelait « une marmite brûlante et bouillonnante, remplie de lumière et de couleurs spectaculaires ».

Contrairement au Grand Canyon, il est facile de se rendre en voiture au fond du Canyon de Palo Duro, qui propose des sentiers de randonnée, des écuries d’équitation, des terrains de camping, un amphithéâtre extérieur et un poste commercial qui sert des hamburgers « de renommée mondiale ».

Explorez quelques-uns des 16 sentiers du parc, à pied, à vélo ou à cheval. La randonnée la plus populaire est celle du sentier Lighthouse Trail, qui est de 8,7 kilomètres aller-retour et qui mène jusqu’à la formation rocheuse emblématique qui ressemble à un phare. La section la plus difficile du sentier se trouve vers la fin, car les randonneurs doivent grimper une colline escarpée.

Bien que vous pourriez vous attendre à trouver presque n’importe quoi au fond d’un canyon, il est fort probable que vous n’ayez pas pensé à une comédie musicale percutante. Cependant, la pièce « Texas », écrite par Paul Eliot Green, le dramaturge qui a remporté un prix Pulitzer, est jouée du mardi au dimanche pendant l’été à l’amphithéâtre Pioneer.

Le spectacle familial a été présenté pour la première fois à cet endroit en 1966 et il compte maintenant plus de 60 chanteurs, acteurs et danseurs. La véritable étoile du spectacle, c’est le canyon lui-même, qui sert de toile de fond unique et inoubliable. Au début de la comédie musicale, un cavalier solitaire, qui galope le long d’une falaise à une hauteur de 183 mètres, agite fièrement un drapeau géant du Texas. Si vous n’avez pas ressenti la fierté texane en arrivant, vous la ressentirez avant la fin du spectacle.

Le Canyon de Palo Duro n’offre ni des chalets de luxe ni des options gastronomiques comme le Grand Canyon; et nous les Texans ne sommes pas trop fiers pour lever notre chapeau et féliciter notre parenté grandiose de l’Arizona pour tous ses accoutrements.

Contrairement à ce que je croyais quand j’étais petit, je réalise maintenant que tout n’est pas plus grand au Texas. Mais, pour ce qui est des canyons et de ce qu’ils ont à offrir, celui de Palo Duro est assez proche.

Deuxième plus grand Canyon des États-Unis

Regardez le soleil se coucher sur la cabine Lighthouse, l’une des trois cabines sur le bord du canyon.

Articles connexes

Voir tous les articles

Start A Reservation

Enjoy fast and easy car rental bookings from Enterprise Rent-A-Car at one of our 7,200 branches in cities, airports and neighborhoods near you.

Reserve Now

Email Offers

Don't miss an excuse to hit the road: our latest offers delivered to your inbox.

Sign Up