Ce site utilise des fichiers témoins aux fins d’analyse et de diffusion de publicités ciblées par centres d’intérêt. Pour en savoir plus, consultez notre politique relative aux fichiers témoins ou cliquez sur AdChoices. Ad Choices

Escapade de fin de semaine à Berkeley Springs – le premier spa américain

Bouteilles en verre dans le centre commercial Berkeley Springs Antique Mall, qui est de la taille d’un entrepôt.

Bouteilles en verre dans le centre commercial Berkeley Springs Antique Mall, qui est de la taille d’un entrepôt.


Photo ci-dessus : Bouteilles en verre dans le centre commercial Berkeley Springs Antique Mall, qui est de la taille d’un entrepôt.

Histoire de Lauren Kafka; photos d’Alexander C. Kafka

Lauren est écrivaine, rédactrice en chef et tutrice d’anglais à Bethesda, au Maryland. Son mari, Alex, est journaliste, photographe et compositeur.

Prenez un bain thermal, détendez-vous et revitalisez-vous dans cette charmante ville de la Virginie-Occidentale.

Si vous avez besoin de vous évader de la capitale nationale pour refaire un plein d’énergie, optez pour une escapade routière jusqu’à la ville pittoresque de Berkeley Springs, en Virginie-Occidentale, le premier spa américain, que George Washington a découvert alors qu’il n’était qu’un adolescent. À environ 169 kilomètres de Washington, D.C, Berkeley Springs, avec une population de 610 habitants, est un peu comme cette cousine créative, intellectuelle, adepte du plein air, hippie qui est parfois difficile à définir précisément. S’agit-il d’une ville thermale touristique ou d’un élégant refuge de montagne en relief accidenté? En fait, c’est les deux.

Lorsque Berkeley Springs s’appelait Bath, son nom officiel à ce jour, elle était réputée comme une ville où le chaos régnait, car les gens s’y rendaient pour manger, boire, danser et faire des paris sur les courses de chevaux quotidiennes. Bien que manger, boire et danser sont toujours des activités populaires, aujourd’hui ce sont les spas qui attirent les touristes des États-Unis et du monde entier.

Se faire choyer de la tête aux pieds

La ville propose cinq lieux où, selon le spa, vous pourrez vous régaler de délices thérapeutiques comme des bains minéraux, des massages revitalisants, des enveloppements aux plantes et à la vapeur, des gommages au sel et au sucre, des soins du visage à quatre couches et des pédicures aux pierres chaudes.

Pour profiter de l’une des meilleures expériences spa, sans superflu, essayez le Main Bathhouse au centre-ville du parc d’État de Berkeley Springs, qui dispose de bains romains, de bains modernes de type bain à remous, de massages suédois, de saunas et de douches à l’eau minérale. Pour un simple bain chaud de 30 minutes dans des eaux curatives à 39 °C, visitez le bain public rustique Old Roman Bathhouse à côté.

Si vous avez besoin de vous faire dorloter davantage pendant votre séjour, pourquoi ne pas défoncer votre budget et vous offrir un service complet haut de gamme comme celui offert au Renaissance Spa du Country Inn ou au Atasia Spa. Rita Renee’s Spa et plusieurs professionnels du Sage Moon Herb Shop et du Healing Center proposent également une variété d’options thérapeutiques.

Malgré la pléthore de façon de gâter vos muscles, les spas ne sont pas le seul attrait de cette petite ville. C’est également un superbe endroit pour manger, découvrir des œuvres d’art contemporain novatrices, adopter un chat et profiter d’activités de plein air pittoresques dans les montagnes ou au lac Lisa. Sans aucun doute, vous aurez faim après une longue journée au spa, et plusieurs restaurants impressionnants vous permettront de faire le plein d’énergie pour une virée des galeries d’art et une randonnée le lendemain.

Endroits amusants pour souper

Le croustillant canard rôti accompagné d’une galette de pommes de terre au romarin, d’un chutney aux poires et du jus de cuisson au bourbon servi au restaurant de Damian et Betsy Heath, Lot 12 Public House, vaut à lui seul le trajet depuis Washington. Damian Heath, qui a grandi à Berkeley Springs, a étudié à l’International Culinary College de Baltimore avant de poursuivre sa formation en Europe. Lui et sa femme ont restauré une charmante maison victorienne et ouvert leur restaurant intime en 1999.

Depuis, les prix d’excellence ne cessent de s’accumuler. Il a été sélectionné comme demi-finaliste lors des concours James Beard Foundation Awards de 2007 à 2017; et Lot 12 a été nommé le meilleur restaurant de la Virginie-Occidentale en 2016 par le magazine Business Insider. Que vous optiez pour le canard, l’espadon grillé à la Toscane, le pâté local au lapin ou les chimichangas aux légumes, gardez-vous de la place pour le pot de crème au moka de crème ou le pudding au pain chaud avec des raisins secs, des pacanes et une sauce sucrée épaisse au rhum.

Le chef Devin Lucas est en charge de la cuisine au Tari’s Café and Tavern, un restaurant branché décontracté qui propose un jambalaya, un saumon Jail Island, un bifteck New-York avec salaison à sec à l’espresso et une délicieuse salade de crevettes-tigre poêlées.

Naked Olive est un autre endroit chic. Il s’agit d’une galerie de dégustation d’huiles d’olive et de vinaigres balsamiques où l’on vend des huiles et des vinaigres du monde entier, ainsi que d’autres gourmandises gastronomiques, petites assiettes, vins fins et cocktails spéciaux.

Visitez Joltin’ Jim McCoy’s Troubadour Lounge and Park pour découvrir des saveurs propres à la Virginie-Occidentale et des petites bouchées qui sauront combler votre appétit, comme des burgers, des ailes de poulet et des « Slammers » aux crevettes. McCoy, qui est décédé en 2016, était une légende musicale locale qui a ouvert le Troubadour en 1986 avec sa femme Bertha. Il a créé le temple de la renommée de la musique country de la Virginie-Occidentale qui se trouve sur place. Les nouveaux propriétaires, Tony et Sylvia Poehler, gèrent maintenant les activités commerciales et des groupes de musique y présentent des spectacles tout au long de l’année.

Pour les meilleures aubaines en ville et une ambiance locale authentique, rendez-vous au centre de service automobile Roy’s Service Center, fondé en 1965 par Roy et Betty Hovermale. Au Betty Lou’s Ol’ Garage Café, situé à côté du centre de service, le déjeuner est servi jusqu’à 14 h. Le déjeuner « Roy’s Workingman » (mécanicien chez Roy’s), qui comprend trois œufs, un pain de viande, des frites maison et du jambon, bacon ou saucisse au choix, coûte seulement 6,99 $. Le menu du dîner propose, entre autres, du poulet frit et des sous-marins au bifteck. Et même si le café est maintenant géré par la fille de Betty Lou et Roy, Cindy, Betty Lou continue d’arriver à 4 h 30 pour cuire des tartes. Celle à la noix de coco est la plus populaire.

Endroits branchés pour admirer de l’art contemporain

Depuis 1994, Berkeley Springs est répertorié dans les quatre éditions du guide touristique « 100 Best Art Towns in America: A Guide to Galleries, Museums, Festivals, Lodging and Dining ». Les œuvres d’art des artistes primés Jonathan et Jan Heath, les parents du chef Damian Heath, ornent les murs de plusieurs restaurants de la ville. Leur atelier-galerie ,qui se trouve sur la rue North Washington, est l’endroit idéal pour commencer votre tournée artistique de Berkeley Springs. Jonathan Heath intègre son esprit ludique et son sens de l’humour dans ses aquarelles et ses peintures acryliques de personnes aînées coquines, d’animaux enjoués et de fantaisies du golf, entre autres. Vous constaterez la créativité et la palette terreuses de Jan Heath dans ses gravures sur bois et sur linoléum et ses gravures uniques qui font écho au paysage de la Virginie-Occidentale.

À quelques coins de rue, le centre The Ice House propose de nombreuses expositions de bijoux, de tableaux, d’œuvres en métal et en bois, de poteries et de conceptions tissées à la main. Ce site très populaire abrite également des concerts en salle, un théâtre communautaire, des cours de danse, des cours d’art pour les jeunes et un centre de médias numériques.

Frog Valley Studios & Sculpture Garden est un autre site dynamique qui vaut la peine de se déplacer en voiture jusqu’à Powerline Lane. En plus d’être photographe, Mark Schwenk crée d’élégantes pièces métalliques architecturales et des pièces sculpturales ludiques. Veronica Wilson fabrique des pièces colorées de verre fusionné et de verre taillé. Ces partenaires commerciaux collaborent avec d’autres artistes, comme des céramistes, maîtres-verriers, et des artistes du métal, en présentant leurs œuvres d’art dans cet espace original qui sort des sentiers battus.

Des chats, de grandes évasions et des antiquités

Si vous avez besoin d’une pause des visites de galeries, des soins au spa et de la cuisine fine, Berkeley Springs dispose de quelques autres endroits que vous pouvez ajouter à votre itinéraire. Give Purrs a Chance est un unique centre d’adoption de chats et un café pour les amoureux des chats. Jusqu’à 45 à 50 chats en liberté se promènent partout dans la maison victorienne à cinq chambres à coucher. Il s’agit du plus grand café pour chats des États-Unis. Durant la première année d’existence de cet organisme sans but lucratif, plus de 200 chats ont été adoptés. Le café Fairfax Coffee House propose divers cafés. Des cours de yoga sont également offerts le week-end en matinée.

Le voisin, Crunch Time Escapes, propose un nouveau jeu d’évasion pour deux à six joueurs. Votre équipe dispose de 60 minutes pour s’évader en trouvant des indices et en répondant à des énigmes avant que le temps ne s’écoule.

Même si vous n’êtes pas un amateur d’antiquités, vous devriez explorer les trésors qui se trouvent dans le spacieux centre commercial Berkeley Springs Antique Mall. Les articles bien présentés incluent des assiettes Royal Dulton, des baïonnettes de l’époque coloniale, des selles de chevaux à caractère unique et des épinglettes présidentielles. En raison de l’éventail éclectique d’activités offertes dans cette ville animée, une excursion d’une journée ne suffira pas. Prévoyez de passer au moins deux nuits pour profiter pleinement de votre voyage.

Endroits exceptionnels pour séjourner

Berkeley Springs propose de nombreuses options d’hébergement, mais l’un des meilleurs est le Country Inn, qui s’étend sur plus d’un hectare et qui comprend les auberges Historic Inn, West Inn et The Retreat. Construit en 1932, l’auberge Historic Inn offre des chambres et des suites charmantes qui sont uniques en leur genre. L’auberge West Inn, qui est un agrandissement de l’auberge Historic Inn datant de la fin des années 1980, offre des chambres disposant de commodités modernes. Il est probable que les grands groupes préfèrent l’auberge The Retreat, une résidence de six chambres à coucher, rénovée en 2013 et qui est reliée par un couloir à l’auberge West Inn.

Le parc d’État de Cacapon Resort, situé à environ 16 kilomètres du centre-ville sur la pente est de la montagne de Cacapon, est un autre merveilleux endroit pour séjourner, surtout si vous aimez les activités de plein air. Il comprend 2 428 hectares d’aires pittoresques pour la randonnée, l’équitation, le vélo, la pêche, la baignade, le canotage, le golf et le géocaching. Les options d’hébergement incluent 25 cabines (deux entièrement accessibles), l’auberge Old Inn de 12 chambres et le pavillon Lodge de 48 chambres.

La prochaine fois que vous serez à Washington, prévoyez quelques jours pour fuir le brouhaha de la ville et apaiser votre âme dans cette charmante ville de montagne. Qui sait, peut-être aurez-vous également la chance d’apaiser vos deltoïdes, mollets et quadriceps pendant que vous y êtes?

Articles connexes

Start A Reservation

Enjoy fast and easy car rental bookings from Enterprise Rent-A-Car at one of our 7,200 branches in cities, airports and neighborhoods near you.

Reserve Now

Email Offers

Don't miss an excuse to hit the road: our latest offers delivered to your inbox.

Sign Up