Ce site utilise des fichiers témoins aux fins d’analyse et de diffusion de publicités ciblées par centres d’intérêt. Pour en savoir plus, consultez notre politique relative aux fichiers témoins ou cliquez sur AdChoices. Ad Choices

San Francisco : une passerelle vers le parc national de Yosemite

Half Dome de Glacier Point au parc national de Yosemite

Half Dome de Glacier Point au parc national de Yosemite


Photo ci-dessus : Half Dome de Glacier Point au parc national de Yosemite

Article et photos de Patricia Corrigan

Patricia a travaillé comme journaliste et rédactrice en chef pendant 23 ans et a écrit 19 livres. Elle travaille à partir de San Francisco.

Une escapade routière facile vous emmène d’une ville de renommée mondiale à un parc national incontournable.

Avis sur la gastronomie : il vous faudrait plus de 13 ans pour visiter tous les restaurants de San Francisco, même en réservant dans un endroit différent chaque soir. L’excellente cuisine est l’une des nombreuses raisons de visiter la ville au bord de la baie. Mais, peut-être aurez-vous le goût pour une nouvelle aventure après avoir mangé à votre faim; traversé le pont Golden Gate; exploré Alcatraz; vous être pris en photo devant les maisons colorées « Painted Ladies »; magasiné dans le quartier de Union Square et les boutiques environnantes; et été debout à la limite du continent.

Que diriez-vous d’une escapade routière?

Vous découvrirez la splendeur du parc national de Yosemite à 290 kilomètres à l’est de la ville. Le trajet de quatre heures jusqu’à l’entrée Big Oak Flat sur l’autoroute 120 vous fait passer devant des hectares d’amandiers et d’arbres fruitiers, ainsi que de nombreux kiosques qui vendent des produits agricoles le long de la route. Si vous préférez, rendez-vous à l’entrée Arch Rock sur l’autoroute 140 qui traverse la ville de Mariposa, la ville la plus au sud de toutes les villes historiques de la ruée vers l’or de la Californie.

Les deux itinéraires vous emmènent à Yosemite, avec ses 3 028 kilomètres carrés dans les montagnes de la Sierra Nevada qui abritent des étendues de nature sauvage à couper le souffle. Ses falaises de granit massives, ses chutes spectaculaires et ses séquoias géants en font l’endroit idéal pour redonner vie à l’âme. Il y a plus d’un siècle, l’écrivain et naturaliste John Muir décrivait Yosemite comme « étant de loin le temple de la nature le plus spectaculaire parmi tous ceux que j’ai eu la permission d’entrer. »

Muir a également écrit ceci à propos de Yosemite : « Personne ne peut échapper à ses charmes. ». Comme j’ai toujours préféré la mer aux montagnes, j’ai pensé que je ne succomberai pas à ces charmes. Mais, lorsque j’ai visité le parc pour la première fois en 2005, à ma grande surprise, je suis tombée amoureuse de tout ce granit. Il y a sept ans, je suis revenue à Yosemite. Encore une fois, j’ai été émerveillée par la magnifique vallée en U, sculptée par les glaciers des centaines de milliers d’années auparavant.

Lors de ma récente visite, j’ai choisi d’emprunter l’autoroute 120 et me suis arrêtée d’abord à Escalon qui est située à environ 90 minutes de San Francisco. La ville fait partie de la vallée centrale de la Californie, qui produit plus de la moitié des fruits, légumes et noix cultivés aux États-Unis. La vallée plate s’étend sur environ 724 kilomètres, de Redding en direction sud jusqu’à Bakersfield.

Hula’s, un petit restaurant décontracté en bordure de l’autoroute 120, rend hommage à Hawaï, une des destinations préférées du propriétaire. Des bougainvilliers et des oiseaux de paradis poussent à l’extérieur, tandis qu’à l’intérieur des présentoirs muraux honorent les équipes sportives des écoles locales. Le menu de Hula’s comprend, entre autres, 24 différents types de hamburgers différents et des boissons frappées aux fruits frais. Je peux vous garantir que le hamburger au fromage et au bacon et la boisson fouettée aux ananas étaient succulents!

Mon prochain arrêt était Groveland, un point d’intérêt historique de la Californie qui sert de passerelle « officieuse » vers Yosemite. Groveland abrite des hôtels et des boutiques historiques ainsi que le Iron Door Saloon, que l’on dit être le plus ancien saloon continuellement en activité dans l’État. Après avoir repris la route, j’ai sillonné la verdoyante forêt nationale de Stanislaus pendant environ 30 minutes, avant d’atteindre l’entrée Big Oak Flat.

La vallée de Yosemite, qui est 1,6 kilomètre de large, 12 kilomètres de long, et située à une altitude d’environ 1 219 mètres, représente seulement 1 % de la superficie du parc, mais attire chaque année la majeure partie de ses 4 millions de visiteurs. Ils viennent voir El Capitan, le Half Dome et les chutes de Yosemite, l’une des plus hautes chutes d’eau du continent américain. Ils viennent admirer les falaises de granit qui s’élèvent sur 914 mètres; puis, ils regardent de plus près pour apercevoir les éclats de couleurs révélateurs sur les rochers qui indiquent la présence de hamacs ou de sacs à dos d’alpinistes.

Ils viennent s’asseoir le long de la rivière Merced, qui descend du sommet de la chaîne de montagnes Clark et passe au-dessus des chutes Nevada et des chutes Vernal pour se frayer un chemin dans la vallée. Ils viennent observer les geais de Steller; faire de la randonnée sur les sentiers de montagne; se promener en vélo dans les forêts de pins; et réfléchir au rôle important que jouent les prairies dans l’écosystème.

Ils viennent pêcher dans le réservoir de Hetch Hetchy; traverser la Tioga Road pour se rendre aux hauts plateaux; admirer les prairies de Tuolumne, la plus grande prairie subalpine de la Sierra Nevada. Certains viennent découvrir les séquoias géants de Mariposa Grove, qui se trouve à environ une heure de route de la vallée et qui abrite plus de 500 arbres, dont certains mesurent jusqu’à 76 mètres de haut et datent de 2 000 ans.

En raison d’une fermeture de trois ans pour la restauration, l’accès à la forêt Mariposa Grove n’était pas autorisé lors de cette visite, mais elle a rouvert peu de temps après le 15 juin 2018. Lors de mon dernier voyage en 2011, j’avais été fascinée par la vue poignante des cicatrices laissées par la foudre sur certains des anciens arbres qui néanmoins se tenaient toujours hauts et fiers.

Dans la vallée, je me suis arrêtée à Tunnel View, qui sert de vitrine à la splendeur d’El Capitan, de la chute Bridalveil Fall et du Half Dome. J’ai également fait le trajet d’une heure jusqu’à Glacier Point, qui est à environ 2 200 mètres au-dessus du niveau de la mer et à environ 980 mètres au-dessus de la vallée de Yosemite, pour admirer le paysage surréaliste des montagnes enneigées en mai; la vue intime du Half Dome; et profiter d’une vue panoramique d’aigle royal sur le Majestic Yosemite Hotel dessous.

L’hôtel haut de gamme, Majestic, qui portait autrefois le nom Hôtel Ahwahnee, est une parmi des douzaines d’options d’hébergements qui incluent des cabines, des tentes, des sites de VR et du camping sauvage. J’ai réservé une chambre confortable au Yosemite Valley Lodge, près des chutes de Yosemite. On y trouve également un amphithéâtre en plein air pour les présentations des gardes forestiers et une boutique qui vend des souvenirs et des produits alimentaires, notamment des torsades de réglisse à la myrtille et des biscuits au gingembre en forme d’ours.

Le Lodge est le point de départ d’une visite de deux heures de la vallée en tramway, commentée par un garde forestier; et j’ai réservé ma place. « Plus vous en savez, plus vous découvrez », a expliqué la garde forestière Emily Dayhoff. Au début du parcours, nous ne pouvions qu’entrevoir les falaises de granit et les chutes gigantesques. Ensuite, nous pouvions profiter de vues imprenables non obstruées.

D’autres visites guidées peuvent être réservées au bureau d’activités de l’hôtel, tout comme les randonnées, le rafting en rivière et le golf. Les familles, dont les enfants âgés de 7 à 13 ans sont inscrits au programme Junior Ranger, s’arrêtent également au Happy Isles Nature Center, un lieu de réunion où les jeunes peuvent en apprendre davantage sur les écosystèmes du parc. La vallée dispose également d’un musée culturel, d’un centre d’accueil, d’un centre d’art et d’une boutique qui vend des objets d’artisanat traditionnels autochtones. La galerie Ansel Adams propose des ateliers de photographie.

Vous avez faim? Nouvellement rénové, le restaurant de l’hôtel Base Camp Eatery propose un vaste choix d’options, y compris le café-restaurant juste à côté. La salle Mountain Room propose une gastronomie haut de gamme, mais, heureusement, n’impose aucun code vestimentaire. Mon souper a commencé par de savoureux beignets au homard et a culminé avec un filet juteux enveloppé de bacon et farci de fromage de chèvre aux herbes. Un bar-salon adjacent sert des boissons pour adultes et des plats plus légers. Ailleurs dans la vallée, vous trouverez une charcuterie, des hamburgers, des aliments ethniques, de la pizza et des produits de boulangerie.

Pour le retour, j’ai opté pour emprunter l’autre route. J’ai donc quitté le parc à l’entrée Arch Rock et ai suivi la rivière Merced le long de l’autoroute 140 jusqu’à Mariposa. Fondée en 1849, la ville compte 61 bâtiments inscrits au Registre fédéral de sites historiques et célèbre son passé au Musée et centre historique de Mariposa dans la vieille ville.

Le restaurant 1850, rempli d’accessoires de ferme amusants, a servi un bretzel cuit au four avec moutarde, un délicieux fromage grillé avec bacon et des frites de patate douce en accompagnement. À la boutique Ridgeline Gallery & Gift Shop, j’ai été accueillie par un superviseur canin qui, après m’avoir examiné, s’est rendormi. « À l’origine, Mike devait être à la réception, mais il est trop timide », m’a raconté en riant Rebecca Sullivan, la propriétaire du magasin.

À la boutique CostaLivos Mountain Gold Olive Oil, j’ai goûté plusieurs huiles d’olive pressées provenant des oliveraies de la famille Costa qui se trouvaient tout près et des vinaigres balsamiques provenant de Modène, en Italie. Une combinaison à faire rêver serait celle de « Kim’s Fantasy Combo », qui consiste en une huile italienne infusée aux herbes jumelée à un vinaigre balsamique vieilli appelé « 25 ». Je regrettais de ne pas pouvoir y prendre le souper, qui est servi du jeudi au samedi.

Une fois de retour à San Francisco, des images de falaises de granit baignées de soleil me revenaient à l’esprit, et ce, même quelques semaines plus tard. C’était comme des souvenirs gravés dans la pierre d’une destination remarquable.

Articles connexes

Voir tous les articles

Start A Reservation

Enjoy fast and easy car rental bookings from Enterprise Rent-A-Car at one of our 7,200 branches in cities, airports and neighborhoods near you.

Reserve Now

Email Offers

Don't miss an excuse to hit the road: our latest offers delivered to your inbox.

Sign Up