Ce site utilise des fichiers témoins aux fins d’analyse et de diffusion de publicités ciblées par centres d’intérêt. Pour en savoir plus, consultez notre politique relative aux fichiers témoins ou cliquez sur AdChoices. Ad Choices

La route panoramique de la Piste de Cabot : en quête de la meilleure randonnée en voiture

La Piste de Cabot en Nouvelle-Écosse

La Piste de Cabot en Nouvelle-Écosse


Photo ci-dessus : la Piste de Cabot s’étend sur 300 kilomètres autour du Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton en Nouvelle-Écosse.

Article et photos par Charles Williams

Charles est le rédacteur en chef du magazine Pursuits with Enterprise. Envoyez un courriel  à l’auteur.

Une riche culture, d’excellents fruits de mer et une musique entraînante distinguent ce voyage en Nouvelle-Écosse de tous les autres.

Les musiciens jouent du violon avec frénésie sur l’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse.

Ce n’est pas surprenant. Des centaines d’années de pratique ont produit certains des meilleurs musiciens au monde, et certains disent que la musique ici pourrait être plus écossaise que celle de la mère patrie elle-même.

Et telle une union bénie, les mélodies qui font taper du pied et danser fournissent la bande sonore idéale pour ce que plusieurs considèrent comme l’une des plus belles routes panoramiques au monde : la Piste de Cabot.

Les routes bien connues comme la Pacific Coast Highway en Californie, l’Overseas Highway dans les Keys de la Floride et la Scenic Byway 12 dans l’état de l’Utah méritent bien leur renom. Mais la Piste de Cabot, une route isolée dans les montagnes dans la campagne du nord-est du Canada, était pour moi un mystère qui a piqué ma curiosité et éveillé mon sens de l’aventure. Et comme les mordus de la route le savent, la quête de la plus spectaculaire randonnée en voiture au monde peut être tout aussi exaltante que la randonnée elle-même.

La Piste de Cabot, route de 300 kilomètres, ouverte en 1932. La route circulaire traverse la partie supérieure de l’île du Cap-Breton et est particulièrement époustouflante lorsqu’elle longe le Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, qui abrite des pygargues, des ours et des orignaux.

La Piste de Cabot est plus qu’une route pittoresque; elle est une odyssée culturelle et un voyage à travers des villages qui préservent à la fois les traditions écossaises et françaises. Les voyageurs peuvent accéder à la boucle de différentes façons et la direction dans laquelle ils conduisent et où ils restent est une question de préférence personnelle – j’ai choisi de conduire dans le sens horaire en fonction de la disponibilité de l’hébergement.

J’ai commencé mon voyage à Chéticamp sur la côte ouest de l’île, où la culture acadienne est profondément enracinée. Les Acadiens sont les descendants des colons français qui se sont installés dans le nord-est du Canada et dans le Maine au cours des 17e et 18e siècles. Des milliers de ces colons français ont ensuite été expulsés par les Britanniques, d’où l’origine de l’actuelle population acadienne en Louisiane. Le drapeau acadien aux couleurs de la France est orné d’une étoile dorée, et vous le verrez partout en ville.

Le Cornerstone Motel à Chéticamp offre un hébergement amical et peu coûteux à l’entrée du Parc National des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, l’endroit idéal pour explorer. Après avoir acheté un sandwich à la Boulangerie Aucoin, qui sert des croissants et des baguettes depuis 1959, il était temps de prendre la route.

Lorsque je suis arrivé au parc, j’ai tout de suite compris pourquoi tant de gens adorent parcourir cette route en voiture. La route à deux voies longe le littoral spectaculaire du golfe du Saint-Laurent. J’ai parcouru 20 kilomètres électrisants sur cette route constamment sinueuse jusqu’à ma première destination – la Skyline Trail.

La Piste de Cabot est le rêve de tout conducteur, mais elle donne également accès à 26 sentiers de randonnée. Si vous n’avez qu’une randonnée à faire, parcourez la Skyline Trail. La boucle de 6 kilomètres de sentier accessible offre des vues sur la mer à couper le souffle du sommet de la French Mountain. Et juste au moment où je pensais que la journée ne pouvait pas aller mieux, une famille d’orignaux a croisé ma route au coucher du soleil. C’était magique.

Sur les conseils d’un habitant de l’endroit, je suis allé au Harbour Restaurant and Bar à Chéticamp pour le repas du soir. J’ai eu le goût de commander la morue en cabane, un plat typiquement acadien composé de morue fraîche cuite lentement avec de la ciboulette et des restes de porc, mais mon choix s’est arrêté sur le fettucine Bayside, un plat de crevettes, de homard, de pétoncles et de légumes sautés doucement dans une sauce crémeuse blanche aux fruits de mer saupoudré de parmesan frais. « Tous nos poissons et nos fruits de mer ont été pêchés au large de la Nouvelle-Écosse », m’a assuré la serveuse. Je n’ai pas l’habitude de commander des fruits de mer, mais ce plat a été le meilleur repas du voyage, peut-être même de l’année.

Non loin de là, l’ambiance conviviale de la soirée amateur du Doryman Pub & Grill avait attiré des violonistes et des guitaristes qui faisaient bouger les clients au rythme de la danse carrée. Bien que Chéticamp a été mon premier arrêt, cette première journée a été très représentative du reste de mon voyage sur la Piste de Cabot – des balades en voiture palpitantes, des randonnées sur des sentiers magnifiques, une faune fascinante, de délicieux fruits de mer et de l’excellente musique.

Le jour suivant, j’ai parcouru le chemin sinueux autour de l’extrémité nord du Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, vers Ingonish. Comme je n’étais pas pressé, j’ai fait plusieurs arrêts.

À Pleasant Bay, le Rusty Anchor est un restaurant familial populaire avec une très belle vue et une grande statue d’un pêcheur brandissant un homard vers le ciel. Deux beaux sentiers se trouvent à proximité. La MacIntosh Brook Trail est un sentier accessible de 45 minutes de marche aller-retour qui mène à une chute, et la Lone Shieling Trail donne accès à une réplique d’une maison de fermier écossais située au milieu d’érables de 350 ans.

La Piste de Cabot comprend une route facultative à l’approche de la côte est. Si vous la prenez, arrêtez-vous au Chowder House à Neil’s Harbour pour manger un délicieux club sandwich au homard, encore meilleur sur une table de pique-nique avec vue sur l’eau.

Alors que les traditions acadiennes sont bien présentes à Chéticamp, Ingonish est incontestablement une région écossaise. Le Keltic Lodge and Resort à Ingonish Beach, ouvert en 1940, offre certaines des meilleures commodités le long de la Piste de Cabot. La salle à manger Purple Thistle primée et le terrain de golf Cape Breton Highlands de 18 trous attirent les touristes. Le Keltic Lodge est également le point de départ d’une autre superbe randonnée pédestre, la Middle Head Trail, qui longe une péninsule.

La musique occupe une grande place au Cap-Breton, comme partout sur la côte est. Au cours du festival de musique Celtic Colours, qui a eu lieu pendant 9 jours au mois d’octobre, certains des meilleurs musiciens du monde entier débarquent sur l’île, juste au moment où les feuilles changent de couleur. Le soir où j’ai visité le bar-salon du Keltic Lodge, le guitariste Rob MacLean, de Whycocomagh, en Nouvelle-Écosse, jouait des chansons celtiques classiques et des chansons de Gordon Lightfoot.

Un peu plus au sud, Baddeck est un arrêt idéal offrant des boutiques, des restaurants, quelques attractions à proximité, et bien sûr, de la musique. Pendant que je savourais une croustade maison aux petits fruits au High Wheeler Cafe, un homme habillé en costume écossais jouait de la cornemuse en errant dans la rue.

L’inventeur Alexander Graham Bell a passé beaucoup de temps à sa maison de Baddeck au cours des 40 dernières années de sa vie et un lieu historique national souligne aujourd’hui ses inventions et son travail humanitaire. L’amour de Bell pour la région est bien connu. "J’ai voyagé dans le monde entier. J’ai vu les Rocheuses canadiennes et américaines, les Andes et les Alpes et les montagnes de l’Écosse, mais pour sa simple beauté, le Cap-Breton surpasse tous ces endroits", a-t-il dit.

Au nord de la ville, les visiteurs du parc provincial Uisge Ban Falls peuvent parcourir un sentier de 3,2 kilomètres vers une chute d’eau de 15 mètres. À proximité, le Gaelic College célèbre les chansons, la musique, la danse et les contes qui ont toujours été importants dans la société gaélique. Assister à un ceilidh – un rassemblement social avec de la musique – pour une vraie expérience des soirées typiques du Cap-Breton.

La route vers Margaree Harbour traverse la paisible Margaree River Valley, puis mène à Chéticamp, le point de départ de mon voyage.

La Piste de Cabot porte le nom de l’explorateur John Cabot, arrivé en Amérique du Nord par bateau en 1497. Le point d’arrivée exact de Cabot fait l’objet d’un débat, mais son esprit de découverte anime toujours les voyageurs qui parcourent cette route isolée portant son nom. Ces voyageurs seront récompensés par la solitude et les paysages que les routes panoramiques les plus populaires ne peuvent pas offrir.

La Piste de Cabot est-elle la randonnée en voiture la plus pittoresque au monde? À vous de décider. Mais avec tout ce qu’elle a à offrir, est-ce vraiment important?

Articles connexes

Commencer une réservation

Profitez de réservations de location de véhicules rapides et faciles auprès d’une des 7 200 succursales de location d’autos Enterprise situées dans les villes, les aéroports et les quartiers près de chez vous.

Réserver maintenant

Offres par courriel

Ne manquez pas la chance de prendre la route : nos dernières offres livrées dans votre boîte de réception.

S’abonner